Vegan, vous avez dit Vegan?

Pour commencer cette petite série sur l’inquiétant (?) monde végan (merci au politburo qui nous laisse un espace pour cela!), voici quelques définitions afin de clarifier les idées:

Le Végétarisme

Le végétarisme fait référence à un type d’alimentation qui exclut la viande (viande rouge et viande blanche), les poissons et les fruits de mer. On peut toutefois discerner quelques nuances

  • Le lacto-ovo-végétarisme : le fait de consommer des produits issus d’animaux comme le lait, ou les œufs
  • Le lacto-végétarisme : le fait de consommer des produits laitiers mais pas d’œufs
  • Le semi-végétarisme : le fait d’exclure la viande mais de consommer du poisson, des fruits de mer voire de la volaille. Ce régime est très proche du régime méditerranéen
Les flexivores sont végétariens chez eux mais ne refusent pas de manger de la viande s’ils sont invités.

Le Végétalisme

Le végétalisme est un régime alimentaire qui ne comporte que des aliments issus du monde végétal. Les végétaliens rejettent donc les viandes, les poissons, les fruits de mer mais aussi les produits laitiers, les œufs et d’autres produits d’origine animale comme le miel. Très souvent, un végétalien ne se limite pas aux produits qu’il consomme et opte pour le véganisme.

Le Veganisme

Le terme vegan (à prononcer “végane”) est d’origine anglo-saxonne. On le traduit souvent en français par végétalien.
Le veganisme ne se réduit pas à une alimentation spécifique : il est une façon de vivre et un mode de consommation qui cherchent à exclure l’exploitation, la souffrance et la cruauté envers les animaux, que ce soit pour se nourrir, se vêtir, etc… Un vegan essaie de vivre sans faire souffrir les animaux. Par conséquent, il exclut tout produit qui porte atteinte aux animaux dans son alimentation, mais aussi dans les autres facettes de sa vie. Il ne porte pas de laine, pas de cuir ; il n’utilise pas de produits cosmétiques testés sur les animaux, etc… Le concept clé du véganisme est basé sur le refus de l’exploitation animale.
Pour terminer , citons encore deux tendances : le crudivorisme (tous les aliments , végétaux, sont ingérés crus ou cuits à moins de 50° C), et le fructivorisme (régime alimentaire à base de fruits crus).