De l’attractivité

Créé(e): 12/05/2015 - 18:00
aimant et billes

N’avez vous jamais fait le simple constat que votre entourage, à certains moments de votre vie, correspondait à votre état d’esprit?

Sans entrer dans les grandes théories mystiques ou scientifiques, n’avez vous jamais fait le simple constat que votre entourage, à certains moments de votre vie, correspondait à votre état d’esprit, votre situation à l’instant donné ? Célibataire, je rencontre d’autres célibataires, en couple avec enfant, nos amis et compagnons de virée sont tous en coupes avec enfants, jusqu’au divorce, où mes copines elles aussi divorcent. Et ce ne sont que quelques exemples…
Comment mettre en lien cette notion, certains parlent de Loi, avec toutes les choses négatives qui peuvent survenir dans la vie de chacun d’entre nous ? Car après tout, nous sommes peu de masochistes à vouloir nous attirer les ennuis et aléas de la vie… Les psychologues bien avisés nous diront que tant que nous n’avons pas résolu une situation, elle a tendance à se reproduire, nous confrontant régulièrement à ce qui nous pose problème, jusqu’à ce que nous trouvions ce qui bloque en nous et dépassions cela. Oui, soit. Une fois que l’on a dit ça… on en prend pour quelques années de fauteuil ou d’ennuis, selon l’option choisie !
Et voilà que ce matin, je tombe sur un article de Stéphane Solomon sur le sujet. Ce dernier explique que la pensée de ce que nous craignons, ce qui nous fait peur, entraîne en nous des comportements, des sécrétions chimiques etc… qui nous rendent attractifs pour l’objet de nos peurs. Pour cela il prend l’exemple des moustiques.
Soit. Revenons si vous le voulez bien à notre vie quotidienne. Nombre d’entre nous qui travaillent en entreprise, aujourd’hui, doivent faire face à des situations de stress important, des postures individualistes, avec des jeux de pouvoirs et autres stratégies qui nous dépassent bien souvent. Difficile d’imaginer que nos peurs puissent nous mettre en contact avec ces situations dont nous nous passerions volontiers.
Si l’un d’entre vous dispose d’un début de solution, je suis preneuse.
En attendant, j’opte pour la méthode « Coué » : les moustiques sont mes amis, la vie est belle, la vie est simple et fructueuse, pleine de Joies, Bonheurs…

à propos de l'auteur

Nathalie

à voir aussi

19/08/2016 - 14:48
Les hormones Simone
11/04/2016 - 09:29
statue pardon
16/06/2015 - 18:00
aimant et billes
12/05/2015 - 18:00